#1

Avril 2018

Et si l'audace était la clé ?

 

A 17 ans, après des études de comptabilité, Guy TEMPEREAU fait le choix de s’engager dans la vie professionnelle. Il rencontre alors Lucien Mezan auprès duquel il s’engage en 1969. L’entreprise de surveillance compte une trentaine de salariés. Après avoir occupé divers postes dans l’entreprise, il deviendra rapidement le responsable administratif et financier de la société.

En 1975, en proie à de grosses difficultés, l’entreprise cherche un repreneur pour éviter la liquidation judiciaire. Guy TEMPEREAU parie sur l’avenir et décide de reprendre l’entreprise… et ses dettes d’un million de francs !

Mis en garde à plusieurs reprises par les créanciers et les banquiers, il ne renonce pas et relève le défi au prix d’un endettement familial : « Gravir ou soulever une montagne ne me fait pas peur, je fonce ! J’ai 23 ans, je suis sans doute inexpérimenté mais j’ai quelques idées, je décide de tenter de redresser l’entreprise car il me paraît inconcevable de la laisser mourir. Je ressens une responsabilité et un engagement moral vis-à-vis de notre personnel, des clients. »

En un an et demi, il obtient les premiers résultats et parvient à sauver l’entreprise, qu’il propulsera aux premiers rangs de la profession 40 ans plus tard.

 

 

Le parcours audacieux de Guy TEMPEREAU, Président du Groupe SERIS, constitue une véritable source d’inspiration et de motivation au quotidien dans l’entreprise. Notre réussite collective repose sur la conviction, l’adhésion et la mobilisation de tous. Notre capacité d’adaptation face aux changements, aux attentes du marché et aux spécificités de nos clients passe par le dynamisme de chacun de nos collaborateurs. L’audace, le dépassement de soi et la prise d’initiatives sont, de fait, fortement encouragés au sein de l’entreprise.

Envie de tenter l’aventure ? Rejoignez-nous !

Ce site utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation.

X